C’est une question qui revient souvent, comment personnaliser des textiles sans étiquette pour lancer une marque de vêtements ? Les marques n’ont pas les moyens dès la création de produire elles-mêmes des textiles. Passer par des marques qui produisent sans étiquette est donc une solution parfaite, mais tout n’est pas possible. Explications.

Sommaire de l’article :

  1. Comment créer une marque sur des vêtements sans étiquette ?
  2. Quelle marque de vêtements sans étiquette choisir ?
  3. Quelles sont les mentions obligatoires sur une étiquette de vêtement ?

1. Comment créer une marque sur des vêtements sans étiquette ?

créer-marque

Premier point, il est tout à fait possible de personnaliser des textiles et de les revendre. À partir de là, il n’est pas possible de faire tout et n’importe quoi. Certaines marques de vêtements produisent des textiles « sans étiquettes » c’est-à-dire que le col est libre d’affichage.

Pour autant, une étiquette reste obligatoire à l’intérieur du textile précisant la composition des fibres du vêtement, les conditions d’entretien et la provenance. Il n’est pas possible d’acheter des t-shirts, sweats et autres textiles intégralement vierge d’étiquette.

Pour la personnalisation, au-delà du visuel à imprimer, broder ou sérigraphier, il sera possible de faire marquer les vêtements dans le col pour insister sur votre marque. Chez MAINGAUCHE, nous vous proposons une large gamme d’étiquettes personnalisées.

2. Quelle marque de vêtements sans étiquette choisir ?

Chez MAINGAUCHE, nous proposons des marques qui produisent des textiles sans étiquette. La première et la plus haut de gamme est la marque Stanley/Stella. La marque a construit sa réputation sur la qualité de ses textiles : des finitions finement travaillées, des coupes ajustées et des matières intelligemment sélectionnées. Stanley & Stella est une marque éco-responsable, c’est-à-dire que ses matières premières proviennent uniquement de coton biologique ou de matière recyclée. Elle sera idéale pour lancer une marque de vêtements sur des valeurs fortes comme l’écologie.

Des marques comme Kariban et Awdis proposent aussi des étiquettes « tear-away » c’est-à-dire que le textile est produit avec des étiquettes, mais qu’il est possible de les retirer très facilement à la réception.

3. Quelles sont les mentions obligatoires sur une étiquette de vêtement ?

L’étiquette de composition 

Elle est obligatoire et doit être fixée sur le produit. Elle doit être lisible et rédigée en langue française. Elle donnera le pourcentage des différentes fibres textiles composant le vêtement, voire des différentes parties si elles sont de compositions différentes.

L’étiquette d’entretien 

Elle est facultative, mais fortement conseillée pour éviter d’engager la responsabilité du professionnel en cas d’incident lié à l’entretien du produit.

L’étiquette de la taille 

Elle peut varier d’un pays à l’autre, d’un fabricant à l’autre et peut figurer sous forme chiffrée (38, 40, 42, etc., 1, 2, 3, etc.) ou sous forme de lettres (S, M, L, XL, etc.).

Atelier de marquage textile certifé GOTS
12,3 millions de vêtements durables personnalisés
avec amour et livrés en Europe depuis 2008.